Informations

VISA

VISA
VISA OR PORTUGAL
 
Le système de permis de séjour pour les activités d’investissement est disponible depuis le 8 octobre 2012, permettant aux citoyens non-UE d’obtenir un permis de séjour temporaire pour les activités d’investissement, avec la résidence, pour entrer dans sur le territoire portugais.
 
 
 

EXIGENCES EN MATIÈRE

Tous les citoyens résidant dans les pays extérieurs à l’UE d’exercer une activité d’investissement, personnellement ou par une société constituée au Portugal ou dans un autre Etat de l’UE et possédant un établissement stable au Portugal, qui remplissent une des conditions législation applicable exigence quantitative et le temps, peuvent demander le permis de séjour pour investissement activité, investir dans l’une des possibilités suivantes :

  • Achat d’une propriété de moins de 500 000 euros, investie ou prise en charge de la production artistique, restauration ou l’entretien du patrimoine culturel national, par le biais de la gestion directe services centrale et périphérique, instituts publics, fondations fondations publiques, privées, avec statut d’utilité publique, organismes intermunicipaux, entités qui composent le secteur des entreprises locales, des associations municipales et des associations culturelles, qui continuent leurs fonctions dans le domaine de production artistique, de restauration ou d’entretien du patrimoine culturel national ;
  • Transfert du capital d’un montant de € 350 000 ou plus, pour l’acquisition de parts de fonds d’investissement ou de capital de risque pour la capitalisation des entreprises, constituée conformément au droit portugais, qui, au moment de l’investissement, est au moins cinq ans et au moins 60 % de la valeur de l’investissement est effectué dans les entreprises commerciales basées sur le territoire national ;
  • Transfert du capital d’un montant de € 350 000 ou plus, pour la création d’une société commerciale dont le siège est au Portugal, ainsi que la création de cinq emplois permanents, ou d’augmenter le capital social d’une société commerciale dont le siège social sur le territoire national, déjà constitué, avec la création ou le maintien d’emplois, avec un minimum de cinq permanents et pendant une période minimale de trois ans. Le transfert du capital d’un montant de EUR 1 million ou plus.
 

AVANTAGES

  • Entrée au Portugal avec l’exemption de visa de résidence ;
  • Résider et à travailler au Portugal, au moins rester au Portugal pour une période de pas moins de 7 jours durant la première année et pas moins de 14 jours dans les années suivantes ;
  • Circuler dans l’espace Schengen sans visa ;
  • Bénéficier du regroupement familial ;
  • Demande de permis de l’octroi de la résidence permanente, conformément à la Loi des étrangers ;
  • Possibilité de demander l’acquisition de la nationalité portugaise, naturalisation.

Pour plus d’informations ou de conseils juridiques, veuillez contacter : aestas@aestas.pt

 

RÉSIDENT NON HABITUELLE

 
Le traitement fiscal des non - habituelle résident NHR est conçu pour encourager les entrepreneurs, les investisseurs, les particuliers du patrimoine élevé et des professionnels spécialisés, résidant au Portugal.
 
 

EXIGENCES EN MATIÈRE

  • Être considéré comme résident fiscal de passer 183 jours ou plus au Portugal dans une année civile ; ou ont une résidence permanente au Portugal le jour le 31 décembre de la même année ;
  • Pas résidé au Portugal en cinq ans ;

Pour informations sur le traitement fiscal de non résident habituel et les détails sur comment vous pouvez profiter de vous, veuillez communiquer avec aestas@aestas.pt

 

AVANTAGES

  • taux d’impôt de 20 % sur les revenus d’origine portugaise ;
  • Zéro impôt sur le revenu de la plupart d’origine étrangère, y compris les salaires, revenus immobiliers, plus-values, intérêts et autres ;
  • Appliquer jusqu'à 10 ans.

Le taux d’imposition est de NHR de 20 % pour les employés et les individus autonomes. Fiscalité couvre les revenus de ceux qui travaillent dans des domaines hautement qualifiés, tels que :

  • Directeurs, gestionnaires et investisseurs ;
  • Ingénieurs et architectes ;
  • Acteurs, musiciens et artistes ;
  • Médecins, des dentistes et des psychiatres ;
  • Commissaires aux comptes ;
  • Enseignants.